Les multiples couleurs du temps font virevolter une valse de souvenirs intimes.

Latest

Lumière du matin …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A son livre

Mon livre (et je ne suis sur ton aise envieux),
Tu t’en iras sans moi voir la Cour de mon Prince.
Hé, chétif que je suis, combien en gré je prinsse
Qu’un heur pareil au tien fût permis à mes yeux ?

Là si quelqu’un vers toi se montre gracieux,
Souhaite-lui qu’il vive heureux en sa province :
Mais si quelque malin obliquement te pince,
Souhaite-lui tes pleurs et mon mal ennuyeux.

Souhaite-lui encor qu’il fasse un long voyage,
Et bien qu’il ait de vue éloigné son ménage,
Que son coeur, où qu’il voise, y soit toujours présent :

Souhaite qu’il vieillisse en longue servitude,
Qu’il n’éprouve à la fin que toute ingratitude,
Et qu’on mange son bien pendant qu’il est absent.

 

Joachim Du Bellay

 

 

Ô rage …

Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie ! […]

Le Cid
Pierre Corneille

Les humbles et modestes fleurs, écloses dans les vallées, meurent peut-être, se dit-il, quand elles sont transplantées trop près des cieux, aux régions où se forment les orages, où le soleil est brûlant.

La Maison du Chat-qui-pelote
Honoré de Balzac

Tu contiens dans ton œil le couchant et l’aurore;
Tu répands des parfums comme un soir orageux;
Tes baisers sont un philtre et ta bouche une amphore
Qui font le héros lâche et l’enfant courageux.

Les Fleurs du Mal – Hymne à la beauté
Charles Baudelaire

Des pluies diluviennes et brèves s’abattirent sur la ville; une chaleur orageuse suivait ces brusques ondées.

La Peste
Albert Camus

Eternel féminin

Ce qui reste de tous les voyages est le parfum d’une rose fanée …

Cavidan Tumerkan

Des fleurs et des fruits

Quand on aime la vie, on aime le passé,

parce que c’est le présent

tel qu’il a survécu

dans la mémoire humaine.

Marguerite Yourcenar

La gourmandise

Si Dieu n’aimait pas les enfants, il aurait fait les fraises acides.

Me revoilou

Le brouillard a tout mis
Dans son sac de coton ;
Le brouillard a tout pris
Autour de ma maison
Plus de fleurs au jardin,
Plus d’arbres dans l’allée ;
La serre des voisins
Semble s’être envolée.
Et je ne sais vraiment
Où peut s’être posé
Le moineau que j’entends
Si tristement crier.

Maurice Carême

La soupière et le feu

BALLADE DE LA SOUPE AUX CHOUX

Sur feu de hêtre ou de noyer,
Qui tremblote, fuse et crépite,
Pansue et noiraude, voyez,
Au creux de l’âtre qui s’effrite,
Comme elle trône, la marmite
Où bouillonne à larges remous
Le mets que nul autre n’imite,
La succulente soupe aux choux !
Lorsque droite y tient la cuiller,
Oh ! par la salle décrépite,
Tous les parfums éparpillés…
Et, dans le bol plein, la subite
Eclosion d’yeux où palpite
L’âme fumante du saindoux,
Et comme on la déguste vite,
La succulente soupe aux choux !
A découvrir le lard, noyé
Dans le coeur pommé qui l’abrite,
L’appétit est tout égayé…
Foin des ragoûts hétéroclites,
Du mets savant qui débilite !
Rien ne vaut au corps comme au goût,
Dut-on m’accuser de redite,
La succulente soupe aux choux !
Prince qui soigne ta gastrite,
Ce fumet t’a rendu jaloux…
Goûte, crois m’en, selon le rite,
La succulente soupe aux choux.

Léon Boyer

Le temps des cerises

Petits cakes frou-frou aux cerises.

Macro

Tartelette au maquereau … juste avant que je l’engloutisse … glou, glou, glou !

Liberté … d’expression …

Le nuage qui se voulait oiseau.

Mes bentos du dimanche

Voilà, mes nouveaux bentos sont arrrivés :

Mini-sushis, boules de riz farcies (prune séchée ou crevette ou St-Jacques), sandwich de riz (concombre et vache-qui-rit) avec son étoile de fromage, tomate-coccinelle, jus de fruit et mini-verrines de gelée d’orange et julienne d’ananas au jus d’orange.

Yapami et bento

_____***_____________***
_____******_______******___________________________****
___**********___*********________________________******
__***********************______________________**____**
_***_ »_*******************_____________________**___***
_**_’_*********************____**********************
‘**_’_**********************____**********************
***__**********************____*****___________**___**
***__**********************____*****___________**____**
_***_**********************____***_**__________*******
_*************************____***__**___________*****
__***********************
___*********************
____*******************
_____*****************
______**************
________***********
_________*********
___________*****
_____________**

Ma fille est Japonisante …

Elle dort, rêve, pense, mange, s’habille, etc … Manga, Drama et  … Yapami ?

Aussi, je me suis mise à préparer des bentos …

Place à la fantaisie et aux couleurs !

Big bento à partager à la maison … Riz, poulet, thon et crackers.

5 Fruits et légumes

Non, pas de fruits dans la soupe, n’est-ce pas ?

Quoique …

Aujourd’hui, je vous propose une p’tite chopine de soupe


Pour avoir la banane et chanter comme un pinson


Un brin de bonheur

Pour vous …

Mon ami Bidule

Saumon au soleil

Révolte

Si seulement j’t’en voulais pas papa
J’serais comment si t’étais là, papa ?
J’sais pas
Il y a des questions
auxquelles on ne répond pas.

[…]

T’as pas vu grandir ta fille,
t’as pas su lui dire je t’aime

[…]

Alors moi, je fais comme si t’existais pas…
Car tu fais partie de ces gens
qui souvent n’insistent pas.
Il y a toujours un vide dans nos vies,
toi t’es un bide dans la mienne
Et dans mes lignes,
T’es loin d’être un mythe.

[…]

Parce que t’y comprends rien
et que tu dois faire avec trois petits points.

[…]

ah si seulement t’étais là,
papa!

[…]

Dieu merci Maman m’a élevée
Et même si j’étais dure,
ben maman m’a aidée
J’ai manqué de ton amour
Ça m’a valu de me tromper ailleurs
Je pensais trouver en l’homme
Ce que j’avais pas de mon géniteur

[…]

(Extraits de « Daddy »)
Diam’s

On ne divorce pas de ses enfants.

Un père qui n’a pas su l’être, un grand-père qui ne veut pas l’être … qui ne cherche même pas à l’être.

Qui a fait souffrir ses enfants, à l’heure de l’adolescence et qui continue aux moments importants de leurs vies d’adultes.

Peut-on encore l’appeler « papa » ?

Fesse-book et caetera

De la neige à Marseille, c’est assez rare, il faut bien l’avouer. Elle a bien failli remplacer la sardine du Vieux-Port, peuchère.

De neige, on ne parle plus, aujourd’hui, mais restent encore quelques clichés de ces 2 jours … fumeux !

Pour commencer, cette visiteuse éphémère, fessue et dodue :

Voilà qui clôt le chapitre « Neige » dans les grandes lignes …

Ce dimanche, tout est normal.

Vues vitaminées

Repas vitaminés pour un hiver en pleine forme !

Dernièrement, la plus jeune de mes filles me dit :

« M’man, pourquoi en hiver tu nous fais de la salade et en été, de la soupe ? »

… Je ne sais pas …

Marseille la blanche, Marseille débranche

Tout doux tout doux
Comme un rêve un peu flou

Froid dehors et chaud dedans
Descendre en courant l’escalier
Quand tout, même le ciel est blanc
Comme le papier plié
D’un secret
Pressé sans savoir pourquoi
Filer déjà sur mon vélo
La longue écharpe après moi
Le cœur en plein galop

Jour de neige
Dans un grand pull qui me protège
Première neige
Vertige en moi comme un manège
Jour bien tendre
Comme ce quelqu’un qui vient m’attendre
Au bout du chemin

Tout doux tout doux
Comme un rêve un peu flou […]

Jour de neige
Elsa

Mais ce n’est pas fini !

La Provence est encore engourdie !

Meilleurs voeux 2009

Il a neigé sur Yesterday
Le soir où ils se sont quittés
Le brouillard sur la mer s’est endormi
Et Yellow Submarine fût englouti
Et Jude habite seule, un cottage à Chelsea
John et Paul je crois sont les seuls
A qui elle ait écrit
Le vieux sergent Pepper a perdu ses médailles
Au dernier refrain d’Hello Good Bye
Hello Good Bye

~~~~

Il a neigé sur yesterday

Marie Laforêt

Le petit pont de bois blessé

Tu te souviens du pont
qu’on traversait naguère
pour passer la rivière
tout près de la maison
le petit pont de bois
qui ne tenait plus guère
que par un grand mystère
et de piquets tout droit

Si tu reviens par là
tu verras la rivière
et j’ai refait en pierre
le petit pont de bois
puis je l’ai recouvert
de rondins de bois vert
pour rendre à la rivière
son vieil air d’autrefois
puis je l’ai recouvert
de rondin de bois vert
pour rendre à la rivière
son vieil air d’autrefois […]

Le petit pont de bois

Y.Duteil

Fenêtre sur cour

Jeudi soir
Il fait 1° …

Un panoramique s’arrête sur Joe et Lara, tendrement enlacés.

Joe est distrait.

Quelques secondes plus tard, il voit son voisin de palier sortir avec une petite valise noire.

Lara demande à Joe ce qui le trouble à ce point. Lara est inquiète : est-ce qu’il repense à cette inconnue du train de 19H00 ? … Peut-être à mademoiselle Jolicoeur, la danseuse de l’Alcazar ? … Ou à madame Socrate, la femme du boulanger ? …

Non, Joe somnole en regardant le coucher de soleil. Il voudrait en faire autant, aller se coucher, lui qui est rentré aux aurores, après avoir traîné tout seul, de bar en bar.

Enfin, surtout au bar de la marine, où chantonne Fanny, la jolie vendeuse de coquillage. Sa mère était au cinéma avec monsieur Escartefigues […]

Est-ce que Hitchcock et Pagnol auraient pu taquiner la sardine sur le vieux-port ??? … ou aux Goudes ???

Allez savoir !

Mignonne, allons voir si la rose

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.

Creer votre blog photo | Recommander | Login | Aide | Blog photo | Signaler un abus | Fond Ecran Image | Wallpapers